KL

Arielle Kiki Lange, qui se définit elle-même comme « barbouilleuse d’art » est née dans le Jura et vit aujourd’hui en Touraine, après 28 ans de vie parisienne.

KL de son nom d’artiste, après avoir abordé différentes formes d’art, se met en 2002 à la création, d’abord photographique puis, très vite, se tourne vers le photomontage. Son travail est plutôt abstrait, se rapprochant de « l’art brut », avec une attirance toute particulière pour les matériaux de récupération (papiers de magazines et supports divers notamment le bois) qu’elle transforme et fait revivre à son idée, au travers d’une technique très personnelle de grattage et trempage.

Ses « wallgraph », où les sujets et personnages ne sont pas forcément visibles au premier coup d’œil, débordent de poésie urbaine et sont le véritable reflet de ses émotions.

Ses oeuvres devraient faire partie de toutes les collections de par leur qualité technique et leur originalité…

Aller en haut