Les bombes vides des graffeurs (spray can ou canettes) sont customisées et associées aux personnages de l’univers « Star wars » ou encore aux héros, notamment ceux issus des comics américains.

Les héros tentent de s’échapper mais ils sont rejoints par la matière et le magma en fusion et restent figés à jamais, englués dans leur carcan de métal.

Le contenu devient contenant et uniformise les valeurs, les héros vont rester à jamais dans leur prison cosmique : ce ne sont plus des héros mais des personnages ordinaires redevenus mortels…

En appuyant sur les « caps », JOLBBI ONE agrège les couleurs qui ont envie de s’assembler et montre que les héros sortis de leurs légendes se fondent dans la masse et deviennent accessibles à tout le monde…
D’autant plus que la guerre des étoiles et les conflits interstellaires mélangeant humains, humanoïdes, armées de clones, jedi et sith, appartiennent déjà au passé…
Aujourd’hui c’est la planète qui est en danger et le vrai combat se situe sur la Terre…
Nous sommes tous des guerriers, même sans sabres laser, et notre mission est simple : concentrer notre énergie sur notre environnement pour notamment réduire les déchets et réutiliser les résidus de production…réveiller le côté clair de notre force…
Ce cri silencieux des héros pris au piège, destiné à interpeller les consciences, s’inscrit modestement dans la lignée des artistes pratiquant l’upcycling : le recyclage des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage pour leur donner une seconde vie.
JOLBBI ONE expose en permanence à la Galerie Les Couleurs de l’Eternité 11 rue Emile Zola à PEZENAS.

Site Internet : https://sur-cyclage.com/

Aller en haut