Dynasties des Song et Liao (960-1279 ap JC)

Les Song du Nord et du Sud sont de grands empires barbares d’origine nomade, mais qui restaurent la grandeur de la Chine. Développement urbain, essor de l’économie, progrès des sciences, diffusion de l’imprimerie (500 ans avant l’Europe), de la porcelaine et du céladon. L’empire des Liao (946-1125), d’origine Kitan, une race mongole, est à l’époque si prestigieux qu’il explique pourquoi le nom de la Chine est dérivé de Kitai (d’où le mot Cathay utilisé par les Anglais à la suite des voyages de Marco Polo). Les Song, société raffinée, devront abandonner leur capitale Kaifeng dans le Nord, aux Jurchen de Mandchourie (d’origine Toungouse) qui fondent la Dynastie des Jin. Les Song installent leur capitale à Hangzhou dans le Sud. Dans le Nord Ouest, des Tibétains métissés créent un grand empire, le Xi Xia (ou Xia occidentaux) unissant des populations diverses, pasteurs du lac Koko Nor, nomades de Mongolie, Turcs Ouigours…

 

Aller en haut