Néolithique (jusqu’à -1500 av JC)
Il s’agit d’une période de la Préhistoire marquée par de profondes mutations techniques, économiques et sociales, liées à l’adoption par les groupes humains d’un modèle de subsistance fondé sur l’agriculture et l’élevage, et impliquant le plus souvent une sédentarisation. Les principales innovations techniques sont la généralisation de l’outillage en pierre polie, la poterie, ainsi que le développement de l’architecture.

La culture de Majiayao comporte trois phases successives : v. 3500-2700, Majiayao proprement dit, v. 2700-2000, Banshan et v. 2500-1800, Machang, connues sur trois sites différents situés de plus en plus vers l’Ouest, le déplacement étant lié à la pression exercée par des cultures de Yangshao (4500-3000), durant l’optimum climatique du milieu de l’Holocène. Il s’agit toujours d’une culture néolithique au Nord-Ouest, sur le cours supérieur du Fleuve Jaune. Elle est plus ancienne mais ensuite contemporaine de l’importante culture de Longshan (2900-1900). Elle précède la culture de Qijia qui marque le passage à l’âge du Bronze.

La céramique peinte pendant la culture Majiayao singulièrement très abondante et très élaborée dans cette culture, a été préservée dans les tombes. Dans la phase Machang, la dernière, une tombe d’adulte mâle a pu contenir jusqu’à 85 céramiques. Ces céramiques sont peintes à grands traits de pinceau brun et noir. Ce sont surtout de grandes jarres, souvent avec des figures anthropomorphes, la tête coïncidant avec l’ouverture ou inscrite dans le col, parfois en faible relief.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.

Aller en haut