ALVARD Jules

Né en 1945 et s’inscrivant dans le courant « expressionisme », voici un artiste rigoureux, qui maîtrise ses compositions solidement géométriques, et brusquement, il y dépose un amour de poésie, de bulles de bonheur à la tendre légèreté.

Sous cette matière aux charmeuses couleurs quasi-émaillées et rayonnantes tel un vitrail, ALVARD décrit la vie et l’environnement avec humour et gaîté, en compositions gorgées de couleurs franches et de formes pulpeuses. En toute simplicité, ses « belles » sont généreuses et sentimentales, et ses pantins extravagants dispensent une musicalité inconnue, au sein d’une atmosphère ambiguë, où oscillent l’outrance et le dérisoire en une pulsion affective.

L’art d’ALVARD : déclencher les élans du coeur en se mesurant à la comédie de l’équivoque, et de fasciner sans craindre, l’impact d’une troublante poésie ou d’un onirisme audacieux.

Mais cela n’empêche nullement le peintre de composer de brillants bouquets aux fleurs magiques et à la lumière convaincante.

Aller en haut