Chine : périodes et dynasties

Chine : périodes et dynasties

Liste des périodes et dynasties chinoises du néolithique jusqu’à la Révolution :

Ere néolithique (-3300 à -1500 av JC)

Périodes SHANG, ZHOU (printemps/automne et royaumes combattants) et QIN (-1523 à -206 av JC)

Dynastie HAN (-206 av JC à +220 ap JC)

Epoque des 6 dynasties (3 royaumes et dynasties Nord et Sud) (+220 à 586 ap JC)

Dynastie SUI (581 - 618)

Dynastie TANG (618 – 906)

Epoque 5 dynasties et 10 royaumes (907 – 960)

Dynasties SONG et LIAO (960 – 1279)

Dynastie YUAN (1271 – 1368)

Dynastie MING (1368 – 1644)

Dynastie QING ( 1644 – 1912)

Le “Pays du Milieu” toujours vaste patchwork géographique et culturel en mutation, contredit la théorie du déclin inéluctable des civilisations.

Son histoire compliquée et tumultueuse est celle d’une suite de guerres et de paix, mais aussi de peuples unifiés par une même écriture pictographique qui pouvant être détachée de la phonétique, permettait à tous, Mongols et Mandchous, de l’utiliser.

Ainsi la première forme d’art fut la calligraphie qui allait donner à tout l’Art Chinois ses directives. Recherchant la simplicité extrême et l’économie de moyens, intellectuelle et graphique, elle se devait de relier l’harmonie intérieure et extérieure de l’homme avec son environnement.

L’arrivée du Bouddhisme qui devint un sujet dominant pour la sculpture ne put échapper à ces prescriptions. Mélangé au Taoisme, au Confucianisme et plus récemment au Marxisme, l’identité, l ‘art, le style chinois, fondés sur l’horizontalité et la symétrie, sont toujours restés parfaitement lisibles.

Peuple ingénieux entre tous, qui inventa pêle-mêle le papier, l’imprimerie, les arbalètes, les allumettes, la poudre à canon, la porcelaine et les fonctionnaires, il sut aussi trouver des techniques lui permettant de glacer sa céramique avec des couleurs vertes, jaunes, violettes et parfois bleues, aussi superbes les unes que les autres.

Cultivant déjà le riz il y a 7000 ans, découvrant sous les Xia (1766-1122 avant J.-C.) la métallurgie, c’est à l’âge du bronze sous la dynastie Shang et jusqu’aux Zhou (1122-221 avant J.-C.) que leur civilisation nous offrira des pièces de grande qualité esthétique et de facture parfaite.

Suivront les Han, peuple de l’Est, dont la richesse des rites funéraires remplissait les tombes des nobles de statuettes en terre cuite, relayés par les Wei puis par les Tang qui apporteront leur magnificence à l’âge d’or des Mingki.

De nombreuses pièces de ces époques sont en vente à la Galerie.

Aujourd’hui encore les archéologues continuent de découvrir des chefs-d’oeuvre de l’époque Ming aux glaçures superbes de type « sancaï » ou aux teintes « aubergine » et « turquoise », qui vous attendent également aux Couleurs de l’Eternité.

Posté le 22/01/2016 Home, Actualités, Archéologie chinoise 687

Recherche sur le blog

Catégories d'articles

QR code

Déjà vu

No products

Menu