Trompette tibétaine

Neuf

Très bel instrument de musique à vent et objet de décoration en cuivre ornementé.

Appelé radong ou dungchen en tibétain

Télescopique et extensible de 3 parties à 1, longueur déployé 92 cm,  

Milieu du  XXè

Plus de détails

250,00 €

- +

 
En savoir plus

Un radong également appelé Tung est un instrument qui procure un son lourd et plaintif.
Les tons d'un radong mélangés à ceux d'autres instruments sont semblables aux bruits intérieurs des humains, leur vibration pouvant correspondre à celle qui se trouve dans l'homme. Une fois cette parfaite correspondance obtenue, celui qui entend cette vibration fait l'expérience du monde supérieur dans lequel séjournent les bouddhas. Il se met alors à l'unisson avec eux et ne peut plus se soustraire à l'effet qu'ils ont sur lui.

La notation relative à cet instrument se présente sous forme de vagues. Le son est tout d'abord émis doucement, puis s'amplifie avant de retomber. Elles s'utilisent en particulier pour l'appel à la prière matinale; elles sont généralement jouées par paires et souvent associées à deux hautbois (gyaling en tibétain).
Les trompes longues (dungchen) composées de tuyaux télescopiques en cuivre ou en argent et souvent décorées avec de l'or, peuvent dépasser les 4 mètres. Elles  se jouent par paire pour assurer la continuité du son, les deux exécutants faisant en sorte de ne pas reprendre leur souffle en même temps. Les trompes longues et les hautbois joués ensemble le soir, annoncent l'extinction des feux. Comme pour les conques, les joueurs de trompe émettent les sons tout d'abord doucement, puis plus fortement avant de les laisser décroître.

30 autres produits dans la même catégorie :

QR code

Menu